Planification De La Fin De Vie

Parfois, le cancer continue à croître de façon agressive, en dépit des meilleurs médicaments et des meilleurs soins disponibles. Lorsqu’on vous dira que la guérison n’est plus le but du traitement, vous ressentirez une foule d’émotions. Vous, et vos proches, vous pourrez vous sentir écrasés et vous devez faire face à cette nouvelle de différentes façons. L’acceptation viendra avec le temps. Cela vous permettra de vous concentrer sur ce qui est important et sur la meilleure façon de passer le temps qui reste.


Planification Préalable Des Soins

Votre médecin pourrait vous fournir une estimation de votre durée de vie restante en se basant sur vos antécédents médicaux. Toutefois, c’est impossible à prédire avec exactitude. Certaines personnes vivent beaucoup plus longtemps que prévu, et d’autres meurent plus tôt. Il sera peut-être prudent de créer un plan de soins, c’est-à-dire une description de vos volontés concernant vos soins de santé futurs. Ce plan guidera votre mandataire spécial (la personne à qui vous avez donné une procuration au cas où vous deveniez incapable de prendre vos propres décisions), par exemple si vous tombez dans le coma ou si votre maladie affecte votre capacité à prendre des décisions. Vous créerez votre plan de soins en discutant avec votre équipe de soins de santé et vos proches, et en réfléchissant à vos propres valeurs et convictions. Profitez de cette occasion pour discuter de vos préférences et de vos craintes. Par exemple, de nombreuses personnes atteintes de cancer craignent de finir leur vie dans la douleur ou de se sentir essoufflées. Une discussion honnête contribuera à atténuer ces craintes. Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements à http://www.planificationprealable.ca. À ce point-ci, il est recommandé de prendre des décisions concernant une procuration, un testament, et le don d’organes, de tissus ou du corps. Vous pouvez également choisir de planifier vos funérailles ou votre service commémoratif, ou de discuter de vos volontés avec votre famille.


Soins en Fin De Vie

Vous continuerez à recevoir des soins palliatifs afin de soulager vos symptômes et obtenir la meilleure qualité de vie possible. Vous pouvez recevoir ces soins à domicile, dans une clinique ou un hôpital, ou dans un maison de soins palliatifs. Il est important de ne pas oublier (et d’expliquer à vos proches) que votre choix de séjourner dans une maison de soins palliatifs ne signifie pas que vous n’avez pas envie de passer du temps à la maison ou que votre famille ne s’occupe pas bien de vous. Les conversations avec votre famille et votre équipe de soins de santé vous aideront à déterminer le type de soins que vous aimeriez recevoir et à quel moment. Peut-être vous sentez-vous le plus à l’aise à la maison et vous avez envie d’y rester le plus longtemps possible, ou vous voudrez profiter du soutien et des soins médicaux supplémentaires qui vous sont offerts, ainsi qu’à vos proches, dans une maison de soins palliatifs. Si vous envisagez de recourir à l’aide médicale à mourir, un membre de votre équipe de soins de santé pourra vous fournir de plus amples renseignements. De plus amples renseignements sont disponibles à https://www.canada.ca/fr/ sante-canada/services/aide-medicale-mourir.html.


Deuil 

Vous et vos proches ressentirez un sentiment de deuil profond : pas seulement une extrême tristesse, mais également de la colère, de la culpabilité, de la confusion et du déni. Il est important de ne pas ignorer ces sentiments et de ne pas vous isoler. Parlez à votre famille, à un ami proche ou à un professionnel de la santémentale : cela vous aidera à traiter les émotions compliquées et douloureuses que vous ressentirez. Cela prendra du temps, mais en partageant votre deuil, vous vous aiderez mutuellement à guérir et à soulager votre fardeau.


Comment Préparer Vos Enfants

De nombreux parents de tous les âges évident de parler de leur maladie ou de la mort, par amour et par besoin de protéger leurs enfants. Toutefois, les enfants réussissent mieux à faire face à la situation et sont plus résilients lorsque leurs parents leur expliquent la nature de la maladie et les rassurent en leur disant qu’ils ne seront pas abandonnés Si votre cancer ne réagit plus au traitement, dites-le à vos enfants : cela les aidera à s’adapter et à se préparer pour l’avenir. Des discussions familiales régulières concernant ce qui se passe dans vos vies peuvent représenter une occasion naturelle de tenir vos enfants au courant. Les travailleurs sociaux à l’école de vos enfants peuvent également aider et soutenir vos enfants pendant cette période difficile. Expliquez les changements en utilisant des mots doux, directs, appropriés à l’âge et au stade de développement. Avec des jeunes enfants, vous pouvez utiliser des phrases comme maman est plus malade, maman est très malade au fur et à mesure que les choses changent, et plus tard, maman est très, très malade et elle n’ira pas mieux. Ces phrases transmettent le message que la maladie s’aggrave aident à faire progresser la compréhension de la maladie chez les enfants.


Comment Préserver Des Souvenirs

Pendant cette période, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire avec vos enfants pour vous rappeler le passé, réfléchir et créer de nouveaux souvenirs. Les suggestions ci-dessous peuvent représente un investissement dans l’avenir de vos enfants et pourraient se révéler transformateurs pour leur bien-être et leur ajustement après votre mort.

  • Faites un album de photos pour saisir vos moments préférés, ou parlez de ces souvenirs et écrivez ensemble dans un livre de souvenirs.
  • Remplissez ensemble une boîte de souvenir avec des objets préférés qui rappelleront à vos enfants les meilleurs moments que vous avez passés ensemble. Écrivez des pensées et des histoires sur de petites cartes.
  • Préparez des cartes de souhaits pour des occasions futures et des jalons où vos enfants penseront à vous vous regretteront : anniversaires, vacances, cérémonies de remise de diplôme, mariages, et naissance de leurs propres enfants. Vous pouvez également leur laisser des cadeaux ou des souvenirs pour des événements importants.
  • Écrivez des lettres ou enregistrez des vidéos pour raconter à vos enfants vos espoirs pour leur avenir et leur transmettre des conseils dont ils auront besoin à différentes étapes de leur vie. Bien que vous ne serez plus là physiquement, vous serez là en esprit et dans leurs pensées.